• Estelle By Avocat

Money, money, money... or not

J’ai lu hier sur le site de Challenges un article intitulé "Entrepreneuriat féminin : la double peine Covid-19" qui expliquait via une interview de la Président de l’organisation patronale "Femme Chef d’Entreprise" (FCE) que :

*

1) Suivant un sondage national organisé par FCE, 30% des femmes cheffes d'entreprise interrogées se posent la question de poursuivre leur activité (oui, c’est franchement inquiétant...) ;

*

2) Les femmes cheffes d’entreprise ont beaucoup moins accès aux financements bancaires dont les fameux Prêts Garantis par l’Etat (PGE) mis en place par la BPI pour aider les entreprises faisant face aux problèmes de trésorerie (ça veut sans doute dire que beaucoup d’entreprises avec des femmes à leurs têtes qui devront fermer boutique….) ;

*

Partant de ces constats, FCE a publié un quasi-manifeste pour alerter le gouvernement sur les conditions particulièrement difficiles dans lesquelles les femmes cheffes d’entreprises doivent gérer leurs entreprises et ce, compte tenu de l’absence de solutions de garde d’enfants et/ou de la prise en charge très partielle des écoles à ce jour.

*

En attendant que le gouvernement agisse et que les établissements bancaires et financiers changent leurs mentalités, que peut-on faire ?

*

Cela peut paraître idiot, mais plus que jamais, il est important de bien s’entourer et de demander de l’aide si vous avez questions économiques, financières et/ou juridiques, notamment auprès des réseaux de femmes entrepreneuses.

*

Car on ne sait jamais : peut-être qu’une femme de votre réseau aura pu obtenir un PGE et qui de fait vous recommandera auprès sa/son banquier/banquière. Peut-être que vous rencontrerez une expert/comptable qui vous proposera de travailler sur votre BP et votre plan de trésorerie qui vous aidera à pitcher votre demande de PGE.

*

Ou juste parler à des femmes cheffes d’entreprises qui galèrent en ce moment comme vous, ça peut aussi faire du bien après avoir passé la journée à jongler entre télétravail et les enfants.

*

Je vous conseille notamment les comptes Insta comme @entreprenherclub @l_start_by_s_d @wearesista_ @fcollective_ pour que vous puissiez vous inspirer de la sororité et de la bienveillance qui s’en dégagent !

*

Je vous mets le lien de l’article en commentaires. Bonne lecture et bon courage à tous. On ne lâche rien !

#cheffedentreprise #entrepreneure #entrepreneuse #entreprenariat #argent #financement #banques #feminisme #sororite #crise #businessplan #tresorerie #deconfinement #avocatdroitdesaffaires #avocat

11 vues0 commentaire
 

06.79.44.04.83

© Estelle By et Pierre-Yves Simier 2020 - Mentions légales